Après une rencontre à l’école du Jeu où pendant trois ans nous avons expérimenté nos envies, nous créons Le Pavillon 33. Forts de nos différents parcours et de nos personnalités, nous imaginons aujourd’hui un pavillon comme le lieu symbolique de nos expérimentations et de notre création artistique.

 

Un pavillon flotte à la proue du navire. Un pavillon abrite aussi ses occupants et leur donne l’espace d’exister et de créer. Il devient à la fois notre étendard et notre foyer. Le brandir, c’est prendre le large pour l’aventure.

 

Et puis 33 c’est le nombre de vertèbres d’une colonne vertébrale humaine, le numéro atomique de l’arsenic, le nombre d’années de mariage des noces de porphyre, le nombre de tours par minute pour écouter un vinyle, l’indicatif téléphonique international pour appeler la France...

 

Et un mystère !

 

SYLVAIN GAUDU

ANNE-CELINE TRAMBOUZE

ANTOINE GAUTIER

Né en 1987, il suit des études de design industriel et travaille comme dessinateur sur des projets d’ingénierie. En 2011, il affronte son envie de théâtre en multipliant les cours, les ateliers et les créations. Il intègre en 2014 L’école du Jeu dirigée par Delphine Eliet et c’est dans le cadre des cartes blanches de l’école qu’il monte la première version de La pluie d’été. Il joue en 2016 dans Violences de Didier-Georges Gabily mis en scène par Simon-Elie Galibert au théâtre de Ménilmontant. En 2017 il crée Vous, avec Antoine Gautier, d’après Outrage au public de Peter Handke pour le festival Magic-Barbès en partenariat avec le centre culturel FGO-Barbara.

Née en 1990, elle étudie d’abord les Lettres Modernes à Lyon où suite à diverses rencontres, elle participe à plusieurs projets théâtraux à l’ENS. Après une année Erasmus passée à Manchester, elle poursuit ses études à Paris et entre en école de commerce pendant laquelle elle effectue plusieurs stages à Radio France, notamment à France Culture. Elle découvre peu de temps après l’Ecole du Jeu dirigée par Delphine Eliet qu’elle intègre l’année suivante.  Elle se confronte au théâtre baroque avec la Cie Les Lunes Errantes et joue dans Pulchérie de Corneille avant de rejoindre la Compagnie Oghma de Charles Di Meglio pour jouer Cendrillon et autres Contes.   A l’écran, elle a tourné dans la première saison de la web-série Nemausus réalisée par Quentin Uriel de K-Prodz.  Elle fait partie des membres fondateurs du Pavillon 33 avec Sylvain Gaudu et Antoine Gautier.

 

Il suit une formation en science physique et médiation scientifique à l’université. Il développe parallèlement un parcours théâtral. Il se forme à la vidéo depuis 2005 et co-fonde en 2011 le collectif Cepa Possible dans lequel il réalise plusieurs court-métrages et des créations vidéo pour le spectacle. En 2013 il intègre l’école du Jeu. Ce double parcours, dans les sciences et le théâtre, l’amène à rencontrer la compagnie les sens des mots pour laquelle il travaille en production depuis 2014. Il y rencontre Sylvie Desbois avec qui il travaille en 2015 sur la mise en scène de la pièce Toby ou le saut du chien de Frédéric Sonntag et en 2016 pour la forme courte Rage. En 2016, il apparait dans Les mémoires d’un seigneur d’Olivier Dubois et Nomades Landes de Morgane Helie puis en 2017 dans En eaux troubles, d’Anissa Daaou. Il créé cette même année avec Sylvain Gaudu Vous, d’après Outrage au public de Peter Handke, La pluie d'été (m.e.s. Sylvain Gaudu) et fonde la compagnie Le pavillon 33 avec Anne-Céline Trambouze et Sylvain Gaudu. En 2018, il travaille avec Erika Guillouzouic dans le spectacle Ce grand besoin de respirer puis avec Roxane Driay, dans (TR)Oppressés. Il participe cette même année aux Enjeux Pro organisés par l’école du jeu.

 

© LEPAVILLON33 2018