Sylvain Gaudu et Antoine Gautier fondent Le Pavillon 33 en 2017. A l’aide des artistes et techniciens qui les entourent, ils s’attachent à la création de spectacles aux sujets ancrés dans la société et teintés d’onirisme.

 

Nous imaginons aujourd’hui un pavillon comme le lieu symbolique de nos expérimentations et de notre création. Il devient à la fois notre étendard et notre foyer.

 

En 2017, la compagnie crée La pluie d’été d’après le roman de Marguerite Duras. Elle est lauréate du Grand prix du jury du festival Nanterre sur scène la même année. Le spectacle explore la destinée singulière d’Ernesto qui s’émancipe en absorbant les connaissances du monde. A travers l’émancipation, la compagnie questionne les déterminismes et la porosité du monde. Elle continue son exploration des singularités avec la création en 2020 du spectacle Le plancher de Jeannot d’Ingrid Thobois, qui aborde les processus d’isolements sociaux et mentaux des individus et des sociétés à travers un monologue paranoïaque et poétique.

 

Parallèlement à ses créations, la compagnie mène des ateliers de pratique amateure notamment sur le territoire de Colombes dans le nord des Hauts-de-Seine où elle est implantée.

 

 

SYLVAIN GAUDU

ANTOINE GAUTIER

Il suit des études de design industriel et travaille comme dessinateur sur des projets d’ingénierie. En 2011, il embrasse son envie de théâtre en multipliant les cours, les ateliers et les créations et intègre en 2014 L’école du Jeu dirigée par Delphine Eliet. En 2016, il joue dans Violences de Didier-Georges Gabily mis en scène par Simon-Elie Galibert au théâtre de Ménilmontant. Puis en 2017 il crée Vous, avec Antoine Gautier, d’après Outrage au public de Peter Handke pour le festival Magic-Barbès en partenariat avec le centre culturel FGO-Barbara. La même année il co-fonde la compagnie Le Pavillon 33 et met en scène La pluie d’été de Marguerite Duras qui obtient le grand prix du jury du festival Nanterre sur Scène. Cette année il joue également dans Versa-Vice mise en scène par Elise Boudoux d’Hautefeuille au festival Court mais pas vite du théâtre des Déchargeurs et dans les ENjeUX Pro dirigés par Delphine Eliet à la MC93 et au Tarmac. En 2018, il travaille sur sa deuxième mise en scène Le Plancher de Jeannot d’Ingrid Thobois qui sera créé pour la saison 19/20 avec le soutien de la MJC théâtre de Colombes, Le théâtre du Hublot et le TGP de Saint-Denis. En 2019, il rencontre le collectif La Portée et joue dans la mise en scène de Roxane Driay Chapitre de la chute, saga des Lehman Brothers de Stefano Massini en partenariat avec Anis Gras.

Antoine Gautier est acteur, vidéaste et créateur lumière. Il co-fonde en 2011 le collectif Cepa Possible avec lequel il réalise plusieurs court-métrages et des créations vidéo pour le spectacle. Il suit une formation en sciences physiques et médiation scientifique à l’université avant d’intégrer en 2013 l’Ecole du Jeu où il obtient son diplôme d’interprète en 2017. Il créé la même année la compagnie de théâtre Le Pavillon 33 avec Sylvain Gaudu et Anne-Céline Trambouze. Ce double parcours, dans les sciences et le théâtre, l’amène à rencontrer la compagnie les sens des mots (Thibault Rossigneux) pour laquelle il travaille en tant que chargé de production depuis 2014. Il travaille depuis avec les metteur-euses en scène Mélissa Bertrand, Anissa Daaou, Sylvie Desbois, Roxane Driay, Olivier Dubois, Pablo Dubott, Noémie Durantou Reilhac, Sylvain Gaudu, Erika Guillouzouic, Morgane Helie et avec lesquel.les il joue ou créé les lumières des spectacles. Il collabore régulièrement avec Valentin Bourdeau et Jérôme Montignies pour les créations vidéo des Vidéonautes.

 

 

Ils et elles travaillent avec nous...

Catherine Andreucci

Loïc Bernard Chabrier

Alix Boillot

Héloïse de Bouclans

Elise Boudoux-d'Hautefeuille

Thomas Cassard

Simon Copin

Jean Galmiche

Morgane Hélie

Thibault Lecaillon

Pierre Ophèle Bonicel

Anne-Céline Trambouze

Suzanne Veiga Gomes

Jérémy Vliegen

© LEPAVILLON33 2020